Poésie

PHARE

Il est toujours là
Et quoi qu’il arrive il le sera
Parce qu'il est à mes côtés
Quand je rentre chez moi
Parce qu’il m’éclaire encore
Quand je ferme les yeux
Parce qu’il est mon guide
Lorsque je tourne la tête
Parce qu’il m’appelle
Bien après mes départs
Parce qu’il m’attend toujours
Même quand je rentre tard
Parce que je le sais tout près
Même quand je suis perdu
Parce que je peux compter sur lui
Sans qu’il me questionne
Parce qu’avec lui c’est simple
Pas de circonvolution
Parce que l’on se connait
Les mots sont inutiles
Parce qu’il est mon ami.
ELLE

Quand je lui parle
 Elle ne m’entend pas
Quand je l’appelle
Elle ne vient pas
Quand je la veux
Elle n’est plus là
Mais quand elle rêve
Elle
C’est de moi
SUROIT

Il n’est pas toujours frais
Et rarement du matin
Il frappe quand on ne l’attend pas
Il lui arrive parfois de m’emporter
Ce n’est pas qu’il y tienne beaucoup
Mais il sait rester gentleman
Il m’ouvre alors la porte 
Et m’aide à franchir le pas
Les mots pour lui n’ont pas de sens
Mais quand il s’approche de moi
Je ressens sa présence
Délicieuse souvent gênante
J’hésite, je me hérisse
Je frissonne sans pudeur
Il m’effleure alors la joue
Et me susurre des mots d’amour
Il pénètre mes pores
Je m’abandonne à ses caprices 
Reviens vite
Emporte-moi encore.